Top 8 des pires instruments Médicaux Steampunk

Top 8 des pires instruments Médicaux Steampunk

 

Comme tout bon victorien qui se respecte, il est de coutume de privilégié les accessoires de médecine dans son cosplay. Si vous adoré la médecine ancienne comme nous, alors tout ce qui date de l'époque victorienne vous semblera atroce. 

De la mode à la culture, l'ère victorienne nous rappelle des temps plus simples, où les médias sociaux, les smartphones et les consoles n'avaient pas envahi nos vies. 

Cependant, une chose dont nous serons tous d’accord, c’est bien sur la bonne évolution de l’histoire de la médecine. Pouvez-vous imaginer avoir une opération sans anesthésie et auquel on vous oblige à rester immobile sans crier ? C’est littéralement inhumain ! 

Voici donc un liste des meilleurs instruments chirurgicaux utilisés dans le passé. Ils vous glaceront le sang à coup sûr ! 

1. L’Ostéotome

 OSTEOTOME MEDICAL

Utilisée comme scie chirurgicale à manivelle sur les cranes des patients. Cet instrument un peu barbare était utilisé comme alternative pour pénétrer dans la moelle osseuse sans abimer les tissus voisins. Il était notamment utilisé pour les amputations de membres pour les interventions dentaires jugé apparemment sans douleur. 

Il suffisait de tourner la poignée pour faire tourner la lame. 

2. La Guillotine à amygdales ou plutôt l’amygdalectomie

ABLATION AMYGDALES

Déjà douloureuse à notre époque, cette ablation des amygdales laissent paraitre quelques séquelles telles que la gorge en feu après coup.

L'instrument permettait à un médecin de pénétrer dans la gorge d'un patient, de percer l'amygdale avec une fourchette.

À la fin du 19e siècle, une anesthésie locale sous forme de cocaïne était injecté avant l'utilisation de la guillotine. L'instrument était une aubaine pour les médecins, qui avaient auparavant risqué d'être mordus en mettant leurs doigts dans la bouche d'un patient.

Notons cependant que malgré le fait que cette opération était déjà très pratiquée à l’époque elle est de moins en moins réalisée aujourd’hui. 

 

3. L’Écraseur

ECRASEUR HEMOROIDE VINTAGE

Pour l'ablation des hémorroïdes et autres excroissances, tumeurs, polypes et kystes dans l'œsophage, le larynx, l'utérus ou les ovaires, un ecraseur ou autrement appelé concasseur était l'instrument de choix. La boucle à l'extrémité de l'instrument pouvait être une chaîne en dents de scie ou un simple fil et était utilisée pour étrangler et écraser la croissance, empêchant l'hémorragie en limitant l’écoulement du sang faisant office de garrot ! Ouch!!

4.  La clé dentaire

CLE DENTAIRE ANCIENNE

La clé dentaire a permis aux médecins d’arracher les dents du patient avec la griffe à l'extrémité de l'instrument. En ajoutant ou en tournant la clé, la dent été extraite de la gencive, sans anesthésie. Il n'est pas étonnant que les gens retardaient les soins dentaires le plus longtemps possible.

Pour ceux qui subissaient le traitement, il y avait parfois des infections dentaires apres leur exctraction.

5. L ’Appareil anti-masturbation 

APPAREIL ANTI MASTURBATION

Cela fait partie d'un appareil anti-masturbation masculin de la fin du 19ème siècle. Cet appareil se fixe à une ceinture et était porté par les garçons pour les empêcher de «pécher» lorsque survenait leur envies de masturbation. 

6. La Scie à crâne

 

Cette lame conçue comme une scie à chaîne devait être utilisée en tournant la poignée dans le sens horaire ou anti-horaire et est conçue pour scier à travers des sections du crâne. Ils ont été utilisés pour retirer des fragments d'os afin de permettre l'accès à d'autres instruments. 

Fort heureusement de nos jours, les médecins de chirurgie utilise des meuleuses  adaptées, le tout effectué sous anesthésie générale.

7. Le couteau chirurgical d'amputation

COUTEAU DECOUPE DES OS HUMAIN

C'est le symbole officiel de l'apprenti Chirurgien. C'était l'outil populaire de choix des chirurgiens du 18 e siècle qui préféraient couper la peau et le muscle avant d'amputer l'os. 

8. Le Leucotome

LEUCOTOME ANCIEN

Cet instrument d’acier est utilisé généralement pour pratiquer la lobotomie et la leucotomie. 

Le leucotome été inséré dans les yeux des patients par le canal lacrymal, puis légèrement martelé dans la fine couche d'os avec un maillet chirurgical. Il était ensuite enfoncé dans le lobe frontal du cerveau du patient d'environ 1,5 cm et déplacé d'avant en arrière. Le processus était répété dans l'autre œil pour terminer la lobotomie frontale. Elle avait pour but de trouver et résoudre les problèmes comportementaux des individus. 

Ce qui est effrayant, c'est que ce n'est pas une invention aussi précoce puisqu'elle a été inventé en 1967. 

Envie d’encore plus sur le monde Steampunk, découvrez donc notre boutique unique en son genre et repartir dans le passé. 

ACCESSOIRES STEAMPUNK

Leave a comment

Please note, comments need to be approved before they are published.